Fdesouche

La Guardia Civil a arrêté un homme de 18 ans, auteur présumé d’un délit d’abus sexuel et viol sur mineur dans la ville de Seseña à Tolède.

L’opération a débuté le 18 juillet lorsque la Guardia Civil a appris qu’une mineure de 14 ans s’était rendue avec sa mère à l’hôpital Virgen de la Salud de Tolède, affirmant avoir subi un épisode d’abus sexuel dont le viol, a indiqué la Guardia Civil dans un communiqué de presse.

La mineure a déclaré qu’elle se trouvait en compagnie d’un groupe d’amis, tous mineurs, en train de faire une beuverie à Seseña lorsqu’un groupe de jeunes les a dissuadés de les accompagner dans une maison qu’ils avaient occupée près du rassemblement pour continuer la fête.

Une fois à l’intérieur de la maison, l’un des hommes a profité de la vulnérabilité de la mineure pour la convaincre de se rendre dans l’une des pièces où ont eu lieu les abus sexuel dont le viol. Depuis lors, elle a déclaré que ses souvenirs sont flous, ne sachant pas si on lui a fait ingérer une substance quelconque sans son consentement, afin que l’auteur puisse accomplir les actes, ainsi que le vol de son téléphone portable.

 Informé par la Garde civile des faits, une enquête a été ouverte qui a abouti quelques semaines plus tard à l’arrestation de l’auteur présumé du viol: un jeune homme de 18 ans avec de nombreux antécédents policiers qui se cachait dans un appartement du quartier madrilène de Villaverde.

L’équipe de police judiciaire de la Garde civile d’Illescas, avec le soutien des enquêteurs de Seseña, a pris en charge l’enquête pour élucider le délit, en recherchant des profils d’auteurs aux caractéristiques similaires dans la région, ainsi que sur les réseaux sociaux. Après un travail compliqué pour parvenir à l’identification complète du jeune auteur présumé, les agents l’ont localisé dans le quartier de Villaverde dans la capitale madrilène, procédant à son arrestation à la fin du mois de juillet.

Le détenu, un jeune homme de 18 ans avec de nombreuses condamnations antérieures, a été traduit devant le 28e tribunal de première instance et d’investigation de Madrid.

L’article 183 du code pénal inclut le délit d’abus et viol sur mineurs de moins de 16 ans, qui établit des peines de prison de 2 à 6 ans pour “quiconque accomplit des actes de nature sexuelle avec un mineur de moins de seize ans“, la peine étant portée de 8 à 12 ans de prison “lorsque l’atteinte consiste en un accès par le vagin, l’anus ou la bouche“.

20Minutos / El Muedo


Fdesouche sur les réseaux sociaux