Fdesouche

L’attaque, qui a eu lieu dans la soirée du 3 août, vient rappeler que les insurgés islamistes, qui contrôlent une bonne partie des campagnes afghanes, sont aussi capables d’apporter la guerre dans la capitale.

Publicité

Après avoir rencontré une faible résistance dans les campagnes, l’offensive militaire des talibans se rapproche chaque jour des grandes villes afghanes. L’attaque-suicide contre le domicile du ministre de la défense à Kaboul, revendiquée mercredi 4 août par les insurgés islamistes, et qui a eu lieu dans la soirée du 3 août, vient rappeler qu’ils sont capables d’apporter la guerre dans la capitale afghane, y compris dans ses zones les plus sécurisées.

Après l’explosion d’un véhicule conduit par un homme devant la maison d’un député, voisine de celle du ministre Bismillah Mohammadi, un commando de trois autres hommes a ouvert le feu sur l’équipe de sécurité. La bataille a duré presque cinq heures, selon le porte-parole du ministère de l’intérieur afghan, jusqu’à la mort des assaillants. Le bilan de l’attaque, officiellement de 8 morts et 20 blessés, devrait encore augmenter, selon les autorités afghanes. Le ministre de la défense est, lui, sain et sauf.

[…]

Le Monde


En Lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux