Fdesouche

Un jeune artisan peintre se retrouve coincé rue Marietton. Une Citroën DS3 mal garée empêche sa camionnette d’avancer. Il klaxonne. Dans la voiture, on n’apprécie pas.

L’artisan voit foncer sur lui le conducteur et son passager mécontents. Il dit qu’il a été extirpé de son véhicule, passé à tabac et blessé à la main par un « coup de couteau de cuisine jaune ». Bilan : une intervention chirurgicale et 15 jours d’ITT (incapacité totale de travail). « Il est gaucher, a perdu des clients et a du mal à retrouver l’usage de sa main », souligne la partie civile.

Publicité
[…]

Dans le box des prévenus, on reconnaît avec désinvolture une bagarre. Aux policiers, Souheil Boudaba avait lâché : « L’automobiliste s’est mangé beaucoup de coups de pied dans la tête mais on ne l’a pas tué ! On s’est défendu ! »

[…]

À l’énoncé du jugement, les deux ouvrent des yeux ronds. Le tribunal vient de les condamner à 18 mois de prison dont 6 mois de sursis probatoire pendant deux ans avec mandat de dépôt. « Ça veut dire quoi ? », demande Boudaba interloqué. La présidente : « Vous partez ce soir en détention pour un an ! ».

Le Progrès


Fdesouche sur les réseaux sociaux