Fdesouche

Action « burkini » dans une piscine de Grenoble par des militantes d’Alliance Citoyenne soupçonnées de « promouvoir la charia », la police a dû intervenir (MàJ : Rebelotte dans une autre piscine)

23/07/2021

Les militantes d’Alliance Citoyenne avait promis de vite revenir. Jeudi 22 juillet 2021 à 17 heures, 24 heures après l’action menée à la piscine Jean-Bron, plusieurs femmes se sont de nouveau baignées en burkini, cette fois à la piscine des Dauphins, à Grenoble (Isère).

Publicité

« Les 19 femmes ont pu entrer dans les bassins sans accrochage, elles sont restée une vingtaine de minutes dans l’eau », indique Alliance Citoyenne dans un communiqué.

« A la sortie, la police a procédé à un contrôle d’identité » mais « aucune femme n’a été verbalisée » poursuit le communiqué qui affirme : « Les femmes sont déterminées à se baigner tout l’été ». La veille, cinq femmes avaient été verbalisées à l’issue de l’action menée à la piscine Jean-Bron

ActuGrenoble

L’Action dans la piscine des Dauphins à Grenoble :


21/07/2021

Piscine Jean-Bron

L’une des leaders est parvenue à se baigner. Pendant près de deux heures, une trentaine de militants ont été bloqués à l’entrée par les forces de l’ordre et les agents de sécurité, empêchant le reste des personnes dans la queue d’accéder à la piscine.

Ce mercredi, en milieu d’après-midi, des policiers grenoblois sont intervenus dans l’enceinte de la piscine Jean-Bron, à Grenoble, où cinq femmes, vêtues d’un burkini, membres de l’association Alliance citoyenne, nageaient dans les bassins. Une intervention qui a également mobilisé des policiers municipaux grenoblois. Les cinq militantes ont été verbalisées pour ne pas avoir respecté le règlement intérieur de la piscine qui proscrit cette tenue de bain.

[…]

Le Dauphiné

L’Action dans la piscine Jean-Bron à Grenoble :


En Lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux