Fdesouche

Espagne : des centaines de migrants subsahariens sautent la clôture de Melilla à la frontière marocaine (MàJ : Nouvelle vague ce matin avec 238 clandestins)

22/07/2021

Plus de 200 migrants provenant d’Afrique subsaharienne ont réussi jeudi 22 juillet au matin à franchir la haute clôture marquant la frontière entre Melilla et le Maroc et à pénétrer dans l’enclave espagnole, l’une des arrivées les plus massives de ces dernières années, ont indiqué les autorités espagnoles.

Trois policiers ont été légèrement blessés et les migrants ont été transférés dans un centre de séjour, où ils resteront en quarantaine en raison de la situation sanitaire, précise la préfecture. Melilla et Ceuta, seules frontières terrestres de l’Union européenne avec l’Afrique, sont soumises depuis des années à une forte pression migratoire.

Le Figaro


14/07/2021


Un groupe de plusieurs immigrants d’origine subsaharienne est entré ce matin de manière irrégulière pour le deuxième saut de la barrière frontalière de Melilla enregistré en seulement 48 heures.

Vers 4h15 mercredi, la Garde civile a détecté un groupe de plus d’une centaine d’Africains subsahariens, qui s’approchaient de la course pour la zone entre Barrio Chino et Beni Enzar, elle a donc activé le dispositif anti-intrusion, comme l’a rapporté la Délégation du Gouvernement.

Les migrants, qui portaient des crochets, des barres et des bâtons, ont jeté des pierres tant aux forces de sécurité marocaines, qui ont activement collaboré pour contenir le saut, qu’au dispositif de la zone espagnole, formé par la Garde civile en collaboration avec la Police nationale et la Police locale.

Les crochets, fabriqués à la main, sont utilisés par les immigrants pour les aider à escalader les clôtures, hautes de six mètres, d’autant plus qu’il y a quelques années, le ministère de l’intérieur a renforcé le périmètre avec des filets anti-pièges.

L’association de la Garde civile Jucil Civil Guard a exigé hier des moyens matériels, humains et juridiques pour freiner l’immigration irrégulière à la clôture de Melilla et a mis en garde contre “les nombreux manquements à la sécurité”.

El Faro


12/07/2021

Un total de 119 migrants sur environ 200 qui se sont lancés ce lundi matin très tôt dans une tentative organisée d’accéder à Melilla sur la barrière qui sépare la ville du Maroc, ont réussi à entrer lors d’une intervention au cours de laquelle cinq agents de la Garde civile ont été blessés.

Comme l’a signalé la délégation du gouvernement, vers 4h30, un groupe de plus de 200 Africains subsahariens a tenté d’accéder à Melilla par la zone située entre Barrio Chino et Beni Enzar.

Le dispositif déployé par la Guardia Civil et la collaboration des forces marocaines ont fait que finalement 119 personnes ont accédé, tous des hommes, donc ils ont pu rejeter environ 80 migrants.

L’enclave espagnole de Melilla | Google Map

Les 118 migrants restants ont été transférés au CRA (Centre de rétention administrative), lieu où ils passeront la quarantaine en lien avec la Covid-19, dans les dépendances qui ont été activées pour cela, au cas où quelqu’un serait arrivé infecté par le coronavirus.

El Mundo


En Lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux