Fdesouche

Porté disparu depuis vendredi à Osaka, l’haltérophile ougandais Julius Ssekitoleko a laissé une note pour demander à rester vivre au Japon. L’athlète venait d’apprendre qu’il ne participerait pas aux Jeux olympiques de Tokyo.

Publicité

(…) Alors qu’il était attendu pour un test au Covid-19, il est parvenu à s’enfuir. Membre du premier groupe de neuf sportifs, entraîneurs et cadres ougandais arrivé au Japon, mi-juin, Ssekitoleko venait d’apprendre – cette semaine – qu’il ne participerait pas aux JO de Tokyo.

(…) Finalement, une note retrouvée dans la chambre de l’athlète explique les raisons de ce départ brutal. En raison de la dureté de la vie en Ouganda, Julius Ssekitoleko ne veut pas y retourner. Il désire s’installer et vivre au Japon. Plusieurs sources révèlent d’ailleurs que l’haltérophile aurait été aperçu en train d’acheter un billet de train pour la ville de Nagoya.

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux