Fdesouche

Un ancien membre des Brigades rouges, installé en France depuis les années 1990, a été arrêté lundi 19 juillet à la demande des autorités italiennes, a appris France Télévisions auprès du parquet de Paris. Maurizio di Marzio, 61 ans, était le seul à avoir échappé à la mise à exécution fin avril des mandats d’arrêt émis par l’Italie contre dix anciens militants d’extrême gauche. Réclamés par Rome, ils ont été condamnés pour leur implication (que plusieurs contestent) dans des attentats commis dans leur pays durant les années 1970-80, surnommées “les années de plomb”.

Publicité

Maurizio di Marzio, dont la validité du mandat d’arrêt expirait le 10 mai, avait pris la fuite avant le coup de filet, annoncé quelques jours plus tôt dans la presse italienne.  L’ancien brigadiste a été placé lundi en rétention judiciaire et doit être présenté à la cour d’appel de Paris, qui doit décider de son éventuelle détention provisoire ou d’une remise en liberté sous contrôle judiciaire, le temps de la procédure.

Franceinfo


Fdesouche sur les réseaux sociaux