Fdesouche

Migrants : le littoral du Calaisis débordé par les “small boats”, explosion des traversées de la Manche

https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

Plus de 2 000 personnes ont rejoint les côtes britanniques par la mer au mois de juin. Un record, en dépit des importants moyens policiers déployés par Londres et Paris.

Chaque nuit à Calais, les migrants observent la mer avec un mélange d’appréhension et d’impatience. Si la Manche est assez calme, ils savent qu’une partie d’entre eux tentera la traversée jusqu’à l’Angleterre. La route est dangereuse en raison de la distance entre les deux côtes (33 kilomètres) et des forts courants, mais ils affirment qu’ils n’ont pas d’autre choix : les dispositifs de sécurité se sont considérablement renforcés autour des poids lourds ces dernières années (rayons X, chiens renifleurs, clôtures et barbelés).

Si bien qu’envisager une traversée par la route est quasiment impossible. La mer est donc devenue la seule voie de fuite.

(…) Libé

■ Dans le détroit du pas de Calais, 399 tentatives ou traversées impliquant 7 999 migrants ont été recensées au 30 juin par la préfecture maritime de Manche – mer du Nord.

■ Face au nombre croissant de traversées, les marins des Abeilles et de la SNSM tirent la sonnette d’alarme.

■ Par ailleurs, une embarcation a été secourue au large de Saint-Malo, tentant de rejoindre Jersey. Un phénomène qui reste pour l’instant assez isolé.

Ouest-France


Fdesouche sur les réseaux sociaux