Fdesouche

Pour la quatrième fois en un peu plus d’un an, la Hongrie va être jugée par la Cour de justice de l’Union européenne pour sa politique anti-migrants. La Commission européenne a saisi jeudi cette juridiction, reprochant au gouvernement du conservateur Viktor Orban d’avoir “illégalement restreint le droit d’asile”, sous couvert de lutter contre la crise sanitaire.

Publicité

La Hongrie va devoir une nouvelle fois faire face à la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE). Telle est la décision de la Commission européenne qui a assigné jeudi 15 juillet le pays dirigé par le conservateur Viktor Orban.

La Commission reproche aux autorités hongroises d’avoir “illégalement restreint l’accès” au droit d’asile au prétexte de la lutte contre la pandémie de Covid-19. 

(…)

Info Migrants


En lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux