Fdesouche

« Attentat contre le journalisme libre » : le chroniqueur judiciaire néerlandais Peter R. de Vries grièvement blessé par balles lors d’une fusillade à Amsterdam (MAJ : Il est décédé.)

15/07/2021

07/07/2021


Le soir de l’attaque, la police a arrêté trois hommes, dont l’un a depuis été relâché. Lors des perquisitions, les autorités ont confisqué des ordinateurs portables et des PC ainsi que des munitions à un Polonais et à un Néerlandais. Tous deux seront déférés devant le juge d’instruction vendredi.

Publicité

Jusqu’à présent, il n’y a que des spéculations sur le motif de l’attaque. Peter R. de Vries est le reporter criminel le plus connu des Pays-Bas. En outre, il s’est spécialisé dans les affaires non résolues en tant que détective privé. Par exemple, en 1998, de Vries a pu résoudre, après 20 ans, le meurtre de Nikky Verstappen, alors âgé de onze ans. De Vries est devenu internationalement connu en 1987 avec son best-seller sur l’enlèvement du brasseur de bière Freddy Heineken. En 2008, il a remporté un Emmy Award avec des reportages sur l’enlèvement de l’Américaine Natalee Holloway, vraisemblablement assassinée par un Néerlandais à Aruba. Sa devise : “Tout ce dont les méchants ont besoin pour triompher, c’est l’inaction des gentils.”

C’est pourquoi, malgré les avertissements, il a décidé de comparaître en tant que confident du témoin de l’État, Nabil B., dans le procès dit de Marengo, l’un des procès les plus spectaculaires et les plus importants en matière de drogue aux Pays-Bas. Le premier avocat du témoin de l’État a été abattu à Amsterdam en 2019. Un an plus tôt, le frère avait déjà été assassiné.

On ne sait toujours pas si l’assassinat de Peter R. de Vries est lié au procès de Marengo. Il était menacé depuis un certain temps, mais a refusé une protection personnelle. Comme il affirme lui-même l’avoir appris, il figure sur la liste des personnes à abattre du principal suspect, Ridouan T. Le mois dernier, dans une interview, M. de Vries qualifiait encore les menaces de “partie du travail”. “Notre pire cauchemar est devenu réalité”, a tweeté hier son fils Royce de Vries.

DerStandard


Selon les forces de l’ordre, la victime avait été emmenée à l’hôpital, grièvement blessée. La fusillade s’est produite dans la Lange Leidsedwarsstraat, à proximité de la Leidseplein, où se situe le studio de RTL Boulevard. Peter R. de Vries s’y trouvait mardi soir.

Une vidéo montrant le visage ensanglanté de De Vries circule sur les médias sociaux. Le journaliste est couché dans la rue, entouré de passants venus à son secours.

La police a lancé une vaste opération de recherche avec plusieurs unités afin de retrouver le suspect et demande aux témoins de se manifester.

SudInfo


Fdesouche sur les réseaux sociaux