Fdesouche

Paris : un Roumain armé d’un cutter attaque un touriste espagnol et le blesse à la gorge, il a été interpellé (MàJ : Il aurait crié « Allah Akbar »)

La victime se trouvait avec sa compagne au niveau d’une station Vélib’, rue de Rivoli, dans l’intention d’emprunter un vélo lorsqu’une dispute a éclaté avec un autre usager. «Il y a eu un désaccord. Le mis en cause et le touriste espagnol ont semble-t-il voulu prendre le même vélo. La tension est vite montée et l’homme a sorti un cutter avant de frapper le touriste au niveau de la gorge», précise la source policière. Plusieurs passants sont intervenus pour appréhender l’agresseur le temps que la police intervienne. Blessé, le touriste a été pris en charge par les secours et hospitalisé mais ses jours ne sont pas en danger.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour «tentative d’assassinat»

Le Figaro


La piste terroriste a été écartée en raison du profil de l’auteur des faits. L’agresseur, qui était fortement alcoolisé, selon la source policière, a été rapidement maîtrisé par des passants et des policiers. Lors de son arrestation, il a expliqué, selon la même source, avoir crié «Allah Akbar» lors de l’agression. Mais cela n’a pas été corroboré par l’enquête.

Le quartier a été bouclé. La police, les pompiers et les services de déminage ont été mobilisés sur place.

Libération


BFMTV

La victime est un touriste espagnol. Il a été blessé à la gorge et se trouve actuellement en urgence relative.  L’auteur présumé a été maîtrisé par des passants puis interpellé par la police.

Un homme a été blessé ce samedi après-midi dans le quartier de l’Hôtel de Ville, à Paris, lors d’une agression au cutter, a appris BFMTV de source policière.

Selon nos informations, un couple venait de prendre un Vélib’ lorsqu’un autre individu est arrivé, assurant que ce vélo était le sien. D’après plusieurs témoins, il tenait des propos incohérents.

Le ton est monté entre le couple et l’homme qui a alors sorti un cutter, blessant l’un des membres du couple, un touriste espagnol, au cou. Son pronostic vital n’est pas engagé.

Toujours selon nos informations, l’agresseur était vraisemblablement alcoolisé au moment des faits. Il n’est pas connu de la justice.

L’auteur présumé des faits a été placé en garde à vue. Un différend serait au départ des faits selon des sources policières. Une enquête a été ouverte et confiée aux policiers du 1er district de police judiciaire (DPJ).

BFMTV / Actu17



Fdesouche sur les réseaux sociaux