Fdesouche

03/07/2021

Mousse, Adheos et STOP homophobie ont demandé à Amazon de suspendre la diffusion du livre « La voie du Musulman », dont certains passages incitent au meurtre des homosexuels, à la violence contre les femmes et au terrorisme. La plateforme américaine a refusé, alors même qu’elle s’engage dans ses conditions générales à ne pas diffuser de tels contenus.

Le livre « La voie du Musulman » est présenté sur le site de son éditeur, Maison d’Emmour, comme un guide fondamental pour tout musulman soucieux de bien pratiquer sa religion. Pourtant, ce livre incite au meurtre des homosexuels, à la violence contre les femmes et au terrorisme.

Concernant les homosexuels, le livre mentionne : « Ceux que vous trouvez en train de commettre le crime du peuple de Loth, tuez-les tous les deux » ; « Les uns les ont brûlés vifs, les autres les ont lapidés jusqu’à la mort (…). On les jette de la construction la plus haute, tête en bas, puis on les achève avec des pierres ».

A propos des femmes, le livre indique : « Si elle ne lui obéit pas, il s’éloigne d’elle dans le lit. Si rien de cela ne marche, il peut la corriger sans user de brutalité ». Voici ce que prescrit le Coran : « Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-les dans leurs lits et frappez-les ».

Le livre comporte également des passages faisant explicitement l’apologie du terrorisme : « Se préparer au jihad consiste à mettre en œuvre les causes secondaires nécessaires et s’équiper de toutes sortes d’armes » ; « Il est du devoir de tous les musulmans, de se doter de toutes sortes d’armements militaires et de se perfectionner dans l’art de la guerre, (…) pour être en mesure d’assurer la suprématie de la parole de Dieu et de répandre la justice, le bien et la clémence sur terre » ; « Avant l’engagement, il faut convier l’ennemi à l’islam. S’il refuse, on l’invite à payer un tribut, s’il refuse, on recourt alors aux armes » ; « Lorsque vous tuez, faites le bien. Lorsque vous égorgez, faites le bien. Aiguisez votre coutelas et mettez à l’aise votre victime ».

Le 23 avril 2021, Mousse, Adheos et Stop Homophobie ont porté plainte contre les auteurs du livre « La voie du Musulman » pour incitation à la violence à raison du sexe et de l’orientation sexuelle et incitation au terrorisme.

Le 11 mai 2021, une lettre d’avocat a été envoyée à Amazon pour les informer de la plainte et leur demander de suspendre la diffusion de l’ouvrage.

Refus persistant d’Amazon

Près d’un mois plus tard Amazon a indiqué par email ne pas souhaiter procéder au retrait de l’ouvrage de ses plateformes :

Cliquez pour agrandir

En réponse à ce premier refus, l’avocat des associations, Me Etienne Deshoulières a de nouveau demandé expressément la suspension de la publication :

Cliquez pour agrandir

Amazon a cependant persisté dans son refus d’arrêter la diffusion du livre sur son site :

Une décision incompréhensible

Cette décision d’Amazon est d’autant plus incompréhensible que la plateforme américaine se réserve évidemment la possibilité, dans ses « conditions pour soumettre du contenu pour les livres », de suspendre la publication d’un livre incitant au meurtre et au terrorisme.

Amazon s’engage même clairement à ne pas vendre de tels livres :

Cliquez pour agrandir

« Nous ne vendons pas les ouvrages qui, selon nous, comportent des discours haineux, promeuvent l’abus ou l’exploitation sexuelle des enfants, contiennent de la pornographie, glorifient le viol ou la pédophilie ou prônent le terrorisme, ainsi que tout autre contenu que nous jugeons inapproprié ou offensant. »

Contrairement à Amazon, d’autres diffuseurs comme Carrefour ou la Fnac ont renoncé à vendre le livre « La voie du musulman ». Les associations STOP homophobie, Mousse et Adheos dénoncent cette décision d’Amazon, qui peut avoir de lourdes conséquences sur la vie des personnes LGBT+.

Les associations rappellent qu’elles se battent pour toutes les personnes LGBT, et notamment pour les musulmans LGBT, qui sont les premières victimes des discours de haine LGBTphobes tenus par des islamistes.

Stop Homophobie


23/04/2021

Decitre (Librairie “Non-Musulmane”)

Albayyinah (Librairie Musulmane)


Communiqué de presse. Paris, 23/04/2021 :

Les associations Mousse et Stop Homophobie portent plainte aujourd’hui contre le livre « La voie du Musulman » pour provocation à la violence homophobe et sexiste, ainsi que pour incitation au terrorisme. Ce livre islamiste, vendu notamment sur Amazon, contient des propos extrêmement violents, incitant au meurtre des homosexuels, à la violence contre les femmes et au terrorisme.

Le livre « La voie du Musulman » est présenté par le site de l’éditeur Maison d’Emmour comme un guide fondamental pour tout musulman soucieux de bien pratiquer sa religion. Il y est décrit tout ce qui a trait à la foi musulmane, au comportement que doit observer le musulman et à la pratique cultuelle.

Évoquant le sort réservé aux hommes homosexuels, le livre indique : « On les jette de la construction la plus haute, tête en bas, puis on les achève avec des pierres. ». Concernant les femmes, le livre mentionne : « Quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-les dans leurs lits et frappez-les (…) ». ».

Le livre comporte aussi des passages faisant l’apologie du terrorisme : « Lorsque vous tuez, faites le bien. Lorsque vous égorgez, faites-le bien. Aiguisez votre coutelas et mettez à l’aise votre victime » ou encore « Il est du devoir de tous les musulmans, de se doter de toutes sortes d’armements militaires et de se perfectionner dans l’art de la guerre […] pour être en mesure d’assurer la suprématie de la parole de Dieu et de répandre la justice, le bien et la clémence sur terre ».

Ce livre est pourtant vendu en ligne sur de nombreux sites d’e-commerces tels qu’Amazon, Cultura, Décitre, Rakuten, ainsi qu’en librairies. Il est aussi accessible à tous en ligne et a déjà été téléchargé plus de 40.000 fois sur le site Fichier-PDF.fr. Les auteurs, éditeurs et diffuseurs encourent pourtant jusqu’à cinq ans d’emprisonnement et 75.000 € d’amende pour la publication de ces propos.

Pour Étienne Deshoulières, avocat des associations : « Les propos de haine homophobes et sexistes doivent être poursuivis et condamnés, quels que soient la religion, l’idéologie ou le courant politique au nom duquel ils sont prononcés. »

Mousse tient à préciser que la présente plainte ne vise pas à jeter l’opprobre ni à susciter des actes haineux envers les musulmans. Au contraire, l’objectif de Mousse a toujours été que chacun puisse vivre librement son orientation sexuelle, quelle que soit sa religion.

Association Mousse


Fdesouche sur les réseaux sociaux