Fdesouche

Hier, c’est Igor, un Guyanais de 28 ans, qui devait s’expliquer à la suite d’un ou deux coups de couteau donnés mercredi dernier dans la rue des Grandes-Écoles à Poitiers.

Ce soir-là, Jean-Baptiste sort d’un bar avec ses amis. Il croise Igor et lui lance : « Bonjour Monsieur Claquettes ! ». Le jeune homme ne comprend pas et réagit violemment.

« Je pensais qu’il m’avait insulté. Je ne connaissais pas le mot claquettes. Moi je connais tongs ! », raconte Igor jugé ce mercredi en comparution immédiate.

Le soir des faits, Igor prend la fuite. Un ami de la victime pense le voir quatre jours plus tard. Il le voit rentrer dans un logement de Poitiers. La police est avisée, une surveillance se met en place. Igor est interpellé lundi après-midi.

[…]

« J’ai dû mal à croire la version de Monsieur. Il vient quand même de Cayenne… qui n’est pas le pays des Moon boots ! Je pense qu’on sait là-bas ce que c’est que des claquettes ! » ironise Me Mégane Mironneau. « Le couteau est passé très près du foie. Il y a la douleur physique mais aussi la peur de mourir. »

Le procureur Trippier enfonce le clou à son tour : « Il n’y a aucun mobile. Il y a chez Monsieur une volonté d’en découdre, il revient même à la charge après avoir porté le ou les coups. » Il requiert principalement une incarcération immédiate d’un an.

La Nouvelle République


Fdesouche sur les réseaux sociaux