Fdesouche

Vitry-sur-Seine (94) – La présidente EELV d’un bureau de vote se fait muter comme assesseur : « Je couvre mes cheveux comme certains couvrent leurs fesses »


Rachida Kabbouri, élue EELV à Vitry et musulmane, a fait l’objet de plusieurs plaintes en préfecture car elle présidait un bureau de vote dimanche tout en portant le voile. La préfète l’a contrainte à permuter avec un assesseur car la loi impose la neutralité au président, donc l’absence de signe religieux ostensible.

Publicité

« Je suis rentrée chez moi ma dignité dans les chaussettes… » Rachida Kabbouri, une conseillère municipale EELV de Vitry-sur-Seine de confession musulmane, s’est fait insulter et a fait l’objet de plusieurs remontées en préfecture pour avoir porté le voile alors qu’elle présidait un bureau de vote dans sa commune durant le premier tour des élections départementales, dimanche matin.

« Une femme est entrée dans le bureau numéro 15 de l’école Jean-Jaurès, dont j’étais la présidente. Elle m’a insultée, me traitant d’« islamiste » car je portais un foulard, témoigne l’élue, choquée. La commission de contrôle qui était passée voir le bon fonctionnement du bureau ne m’avait pas reproché de porter un foulard. Un des assesseurs portait un béret typiquement français ! Tout se passait à merveille jusqu’à cet incident. »

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux