Fdesouche

Le tribunal régional de Baden-Baden a condamné un homme à la prison à vie pour le meurtre de sa femme et l’attaque au couteau de son amant. Dans son verdict de mercredi, le tribunal n’a toutefois pas suivi la demande de l’accusation d’établir la gravité particulière de la culpabilité. Dans ce cas, une libération anticipée de la prison après 15 ans aurait été pratiquement impossible.

Cependant, elle a considéré que l’insidiosité et les motivations étaient données. Le juge a parlé d’un “acte impie”. L’homme de 37 ans était conscient des conséquences depuis le début et avait littéralement “massacré” sa femme.

L’accusé syrien avait tué sa femme de 36 ans avec un couteau dans leur appartement de Rastatt le 20 septembre, après avoir enfoncé la porte. L’amant s’en est sorti avec plusieurs coupures. La police a arrêté le suspect le même jour à la gare de Rastatt. Le couple s’était disputé auparavant, selon les enquêteurs de l’époque. Le soir même du crime, des accusations avaient été portées contre l’homme et il avait été expulsé.

Le juge a déclaré que l’homme était fier de son acte et avait invoqué la charia, selon laquelle il était autorisé à punir sa femme. Il avait été clair pour lui qu’il devrait aller en prison pour cela. Il l’avait dit à son frère. L’homme de 37 ans est tout à fait capable de commettre le crime.

Le verdict n’est pas encore définitif. L’avocat de l’homme avait demandé une peine plus légère et plaidé l’homicide involontaire. Selon lui, la victime ne se doutait de rien et l’acte n’était pas prémédité. L’accusé lui-même avait gardé le silence devant le tribunal.

Welt


Fdesouche sur les réseaux sociaux