Fdesouche

Selon nos informations, la plateforme de livraison Frichti a été visée ce jeudi par des contrôles de l’inspection du travail à son siège parisien ainsi qu’aux «hubs» de Levallois-Perret et Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). Plusieurs livreurs présents sur place disent avoir été interrogés par des agents concernant leurs conditions de travail. Il y a un an, nous révélions dans Libération l’exercice de plus de 200 travailleurs sans papiers au sein de la plateforme française. A la suite de ces informations, le sénateur PS Olivier Jacquin avait effectué un signalement auprès du procureur de la République. «C’est dans le cadre de ce signalement qu’ils sont intervenus», a précisé Julia Bijaoui, la cofondatrice de la plateforme. «On a pleinement coopéré, j’estime que nous avons toujours fait les choix pour défendre l’indépendance de nos coursiers», a-t-elle précisé.

Publicité
[…]

Libération


Fdesouche sur les réseaux sociaux