Fdesouche

Ils connaissaient leur partition par cœur. D’abord, il y avait celui qui détournait l’attention, qui se renseignait sur un produit. Ensuite, il y en avait un deuxième qui, avec dextérité, faisait main basse sur des objets onéreux. Des lunettes de luxe ou des parfums. Un troisième homme attendait dehors au volant d’une voiture pour récupérer ses deux camarades. L’ultime personnage de cette petite bande s’occupait du recel et d’écouler la marchandise. C’est cette organisation bien huilée que les enquêteurs de la Section de recherches de Versailles (Yvelines) ont fait tomber mardi 8 juin en procédant à l’interpellation de toute l’équipe dans un squat de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). Particularité : ces voleurs sont tous de nationalité péruvienne.

« Nous avons déjà constaté des faits imputés à des malfaiteurs d’Amérique du Sud, note une source proche de l’enquête. Des cambrioleurs chiliens notamment. Mais du Pérou, c’est plus rare ». Vendredi, ces trois voleurs âgés de 32, 34 et 37 ans ont été jugés en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Versailles et condamnés à 30 mois de prison ferme. Le receleur âgé de 22 ans a écopé d’une peine de 18 mois dont 9 mois avec sursis.

[…]

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux