Fdesouche

Viktor Orbán fustige les athlètes qui s’agenouillent pour #BlackLivesMatter : “Les Hongrois ne s’agenouillent que devant Dieu, la Patrie et lorsqu’ils demandent en mariage leur dulcinée” (MàJ)

10/06/2021

Forcer les athlètes à s’agenouiller (en hommage au mouvement “Black Lives Matter”) est une “provocation”, les Hongrois “s’agenouillent uniquement devant Dieu, la mère patrie et lorsqu’ils demande en mariage leur dulcinée”, a déclaré le Premier ministre hongrois Viktor Orbán.

D’après Viktor Orban, il n’y a que face à Dieu qu’on peut s’agenouiller et les positions politiques n’ont rien à faire dans le football.

C’est une provocation“. Lors d’une conférence de presse donnée jeudi 10 juin, Viktor Orban, le Premier ministre de la Hongrie, a pris la défense des supporters hongrois qui ont hué les joueurs irlandais mardi, au moment où ces derniers avaient décidé de s’agenouiller avant le coup d’envoi d’un match amical contre la Hongrie à Budapest (0-0). Le chef du gouvernement d’un pays qui accueillera trois matches de poule de l’Euro 2021 (dont Hongrie-France le 19 juin et Portugal-France le 23 juin) et un huitième de finale avec une jauge à 100%, a demandé à ce que la culture de son pays soit respectée par les pays invités.

“Je suis d’accord avec les supporters”

Si vous êtes invités dans un pays, alors comprenez sa culture et ne le provoquez pas. De notre point de vue, ce geste est inintelligible, c’est une provocation. Les fans ne choisissent pas toujours la forme la plus élégante pour réagir à la provocation, mais on doit comprendre leurs raisons. Je suis d’accord avec les supporters“, a déclaré celui qui dirige la Hongrie depuis le 29 mai 2010. D’après lui, son pays n’a pas à porter le poids de la culpabilité des anciens pays esclavagistes.

(…) France info


08/06/2021

L’année dernière, les joueurs ont commencé à “s’agenouiller” avant chaque match de Premier League en soutien au mouvement Black Lives Matter. Ce geste était un message puissant contre la discrimination raciale et a suscité l’adhésion universelle des joueurs de Premier League.

L’agenouillement s’est développé dans des stades vides, et les craintes étaient vives quant à la réaction des foules à ce geste lorsqu’elles reviendraient enfin dans les tribunes. L’adhésion du public n’a pas été aussi universelle qu’on pouvait le croire, puisque le geste a été hué par de petites minorités lors des deux dernières journées de la Premier League.

Le match de ce soir entre la Hongrie et l’Irlande était toutefois différent, puisqu’il s’agissait de l’une des premières rencontres depuis mars dernier à se dérouler devant un stade comble. Le stade de Budapest, d’une capacité de près de 15 000 places, était plein à craquer pour ce match amical, et les supporters ont clairement exprimé leur mécontentement lorsque l’équipe d’Irlande a décidé de poser le genou à terre juste avant le coup d’envoi.

Le volume sonore des huées était assez horrible à entendre, mais l’équipe irlandaise a tenu bon en s’agenouillant. (…) Les Hongrois ne se sont pas agenouillés.

Balls.ie


En lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux