Fdesouche
Le député LR Julien Aubert : "Pourquoi Zemmour ne participerait-il pas à notre primaire?"

(…)

Vous évoquiez le risque électoral d’une candidature Zemmour chez LR. Elle ne risquerait pas de mettre en lumière les tiraillements idéologiques de votre parti ? On sait que le polémiste suscite des réactions contrastées chez vous…

C’est en partie de notre faute. On aurait dû mettre en place un mécanisme de désignation de notre candidat, ce qui aurait calmé les doutes sur notre macron-compatibilité. On ne l’a pas fait. A titre personnel, je ne souhaite pas que LR se donne comme un candidat un décalque d’Emmanuel Macron. Si j’ai à choisir aux primaires entre la copie d’Emmanuel Macron ou un candidat plus radical, je choisirai un candidat plus radical, même si je ne suis pas d’accord avec toutes les idées d’Eric Zemmour.

Vous n’excluez donc pas de voter pour lui s’il se lance ?

Nous verrons, car je suis fidèle à ma famille politique. Mais pourquoi Eric Zemmour ne participerait-il pas à un mécanisme de départage des Républicains ? Il a toute sa place. Il n’est pas au RN et peut attirer une partie de l’électorat LR.

Il a certes une image plus radicale que Marine Le Pen. Mais c’est dû au fait que cette dernière abandonne les pans de son programme les plus clivants (sortie CEDH ou de l’euro…) dans une stratégie de second tour. Elle ouvre un espace politique à Zemmour par son recentrage. C’est pourquoi LR doit se doter d’un candidat pas “macron-compatible” mais courageux et positif sur les questions identitaires.

“Objectivement, c’est une candidature qui peut aider Emmanuel Macron à arriver en tête à l’élection présidentielle, ce que les sondages ne lui accordent pas pour l’instant”, assure Marine Le Pen. C’est le cas ?

Non. Emmanuel Macron n’a pas intérêt à ce qu’Eric Zemmour affaiblisse Marine Le Pen. Il compte sur sa présence au second tour. Si le candidat LR arrive au second tour, tout le schéma du président s’effondre.

www.lexpress.fr


Fdesouche sur les réseaux sociaux