Fdesouche

07/06/2021

Dans une charge contre le maire (PS) actuel, le conseiller d’opposition (DVG) Dominique Lefebvre affirme que cinq élus, dont deux adjoints, sont concernés par l’affaire des vote douteux aux municipales. Jean-Paul Jeandon dit attendre que la justice se prononce.

Publicité

« J’ai fait ce que le maire aurait dû faire. » À Cergy (Val-d’Oise), l’élu d’opposition Dominique Lefebvre (DVG) annonce avoir saisi le procureur de la République de Pontoise à propos de la suspicion de fraude aux procurations pour le second tour de l’élection municipale. Cette démarche s’inscrit dans la continuité des débats qui avaient animé le dernier conseil municipal le 19 mai dernier.

[…]

Il apparaît « que 48 procurations ont été établies dans un ou plusieurs commissariats du XVIIe arrondissement de Paris, pour la plupart entre le 22 et le 24 juin, à des heures plutôt improbables entre 20 heures et minuit, sans que cela ait, semble-t-il, alerté le service élections de la ville », détaille Dominique Lefebvre.

Par ailleurs, l’ancien maire assure que « pas moins de cinq membres de la liste de Jean-Paul Jeandon, dont deux sont aujourd’hui adjoints au maire, ont été mandataires de ces procurations, ainsi que de nombreux membres de groupes politiques soutiens de la liste Ensemble pour Cergy ayant activement participé à la campagne électorale. »

Si jusqu’à présent le maire (PS) n’avait pas voulu s’étendre sur l’identité des mandataires, il ne nie pas aujourd’hui que certains adjoints figurent dans la liste. « Je ne le savais pas. Suite aux révélations du Canard enchaîné, je suis allé comme tout le monde consulter ce registre et je me suis aperçu qu’il y avait cinq membres de ma liste », raconte le maire.

[…]

Le Parisien


21/04/2021

Le Parquet de Pontoise a ouvert une enquête préliminaire pour fraude électorale concernant les dernières élections municipales à Cergy, dans le Val-d’Oise.

Le Canard Enchaîné a révélé dans son édition du mercredi 21 avril 2021 que le Parquet de Pontoise avait ouvert une enquête préliminaire pour fraude électorale.

Selon l’hebdomadaire satirique, une cinquantaine de procurations auraient été établies dans des commissariats parisiens alors que les électeurs en incapacité de voter étaient invités à se rendre au commissariat de Cergy ou au tribunal de Pontoise pour remplir le formulaire ad hoc.

Par ailleurs, un capitaine de police, présent en 2020 sur la liste du maire sortant (Ps) de Cergy Jean-Paul Jeandon aurait sollicité ses collègues pour signer les fameuses procurations.

Élu depuis 2014 au côté du maire sortant, Harouna Dia est jusqu’à présent conseiller municipal auprès du maire délégué à la tranquillité publique et à la prévention de la délinquance. Problème relevé par le Canard Enchaîné : le code électoral interdit à un officier de police en exercice de détenir un mandat de conseiller municipal.

[…]

Actu.fr


Fdesouche sur les réseaux sociaux