Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

Après un quadragénaire algérien, c’est un trentenaire érythréen qui s’est masturbé dans un train sous les yeux d’une femme.

[…]

Sous l’emprise de l’alcool, cet homme a importuné au hasard trois jeunes femmes, deux adolescentes et un garçon de 11 ans, entre 2019 et 2020. Selon «ArcInfo», les victimes ne se connaissaient pas. Leur agresseur écope de douze mois de prison ferme.

[…]

«Quand le prévenu boit de l’alcool, il ne se maîtrise pas, il se désinhibe complètement», a plaidé son avocat. Ses différentes victimes ont subi ses insultes et ses gestes déplacés dans le train, dans la rue et dans des centres commerciaux.

La liste des infractions est longue: voie de fait, injure, menace, contrainte, désagrément causé par la confrontation à un acte d’ordre sexuel… Comme il a déjà effectué 335 jours de détention préventive, il sera libéré prochainement, mais le prévenu a reçu l’interdiction d’approcher à moins de 50 mètres le garçon de 11 ans et les adolescentes importunés.

Le tribunal n’a pas ordonné son renvoi du territoire helvétique. L’Érythréen fait déjà l’objet d’une mesure d’expulsion prise par le Secrétariat d’État aux migrations, mais comme aucune convention ne lie la Suisse et l’Érythrée, il ne sera pas renvoyé à sa sortie de prison. Pour éviter une récidive, le prévenu devra se soumettre à un traitement ambulatoire au Centre neuchâtelois d’alcoologie.

Le Matin


Fdesouche sur les réseaux sociaux