Fdesouche

Le torchon brûle entre certains syndicats de police et la justice. Dans un communiqué publié sur Facebook lundi soir, le syndicat Alliance Police Nationale s’élève en effet contre la remise en liberté sous contrôle judiciaire deux individus en situation irrégulière et sans domicile fixe, interpellés après avoir percuté des véhicules de police et blessé des fonctionnaires.

Voitures percutées, policiers blessés

Les faits remontent au jeudi 27 mai, à Chassieu, où deux hommes ont été surpris en train de dérober du matériel de jardinage dans un véhicule en stationnement. Ils ont pris la fuite en voiture, suivis par un équipage police secours et plusieurs véhicules de la BAC. Refusant d’obtempérer, ils ont percuté dans leur fuite les voitures de la brigade anti-criminalité puis, selon le syndicat Alliance, tenté de renverser les policiers qui s’apprêtaient à les interpeller. Enfin, ils se sont rebellés lors de leur arrestation. L’opération se solde par plusieurs policiers blessés ayant subi jusqu’à cinq jours d’ITT, et deux voitures hors service.

Le Progrès

(Merci à Turlututu2)


Fdesouche sur les réseaux sociaux