Fdesouche

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin a visité ce vendredi un commissariat de Saint-Denis. Dans la ville, les trafics de drogue font vivre un enfer aux habitants. Des mères de famille ont monté un collectif pour essayer de faire bouger les choses, mais la situation reste délétère.

Un quotidien, devenu trop difficile. Depuis trois ans, ce couple, parents d’une petite fille, vit à Saint-Denis. Aujourd’hui, ils n’en peuvent plus.

Un sentiment de crainte qui envahit beaucoup de parents. Pour ces mères, le déclic intervient le jour où des dealers s’infiltrent dans l’école de leurs enfants. Aussitôt, elles montent le collectif Coup de Balais 93, pour occuper le terrain.

Mais la tâche est trop grande pour éloigner les trafics et la drogue, qui reviennent sans cesse.  Conséquence : ces mères ne laissent plus leurs enfants jouer sans surveillance dans le parc. Après une accalmie pendant le confinement, les difficultés reviennent. Ces mères de Saint-Denis en appellent au secours de l’Etat pour retrouver une vie tranquille.

cnews


Fdesouche sur les réseaux sociaux