Fdesouche

15/05/2021

Moudjahidin est dans l'islam un combattant pour la foi qui s'engage dans le djihad


14/05/2021

Des dizaines de fidèles ont également été blessés par ces explosifs placés à l’intérieur du lieu de culte de Jaw Dara, dans l’est du pays.

Malgré les tensions récurrentes en Afghanistan, cibler une mosquée reste peu fréquent, et donc très marquant. Ce vendredi, l’attentat du lieu de culte du village de Jaw Dara, dans le district d’Haska Mina (province de Nangarhar), fera forcément date. Le bilan des victimes ne cesse en effet d’augmenter depuis l’explosion d’une bombe qui a provoqué l’effondrement du toit sur plusieurs centaines de fidèles. Mais pour l’instant, aucun groupe terroriste actif dans cette zone n’a revendiqué l’acte.

Cette mosquée peut abriter les prières d’environ 700 musulmans. Et selon l’estimation d’un habitué, au moins 350 fidèles étaient sur place ce jour-là. Pour l’instant, la confusion règne toutefois sur le nombre de personnes réellement touchées. En début de soirée (milieu d’après-midi en France), le dernier bilan du porte-parole de la province faisait état de 62 morts et 33 blessés.

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux