Fdesouche

A la fin du mois d’avril, un groupe de dealers a pris possession d’un immeuble de la rue Jeanne-Quémard, dans le quartier de Belle-Beille, à Angers (Maine-et-Loire). Confrontés à l’insécurité, aux menaces et aux dégradations, des habitants ont décidé de s’unir pour se protéger. Et, ils l’espèrent, mettre un terme à la loi imposée par les trafiquants.

La vie paisible des habitants du 64, rue Jeanne-Quémard, dans le quartier de Belle-Beille, à Angers, n’est plus qu’un lointain souvenir. À deux pas du campus universitaire, leur immeuble, un empilement sur dix étages d’appartements HLM, a vu s’implanter un groupe de jeunes hommes très gênants. Ils sont arrivés il y a trois semaines, c’était un samedi ​se souviennent différents locataires. J’ai croisé un gars dans les escaliers, avec cagoule et capuche sur la tête​, confie l’un d’eux.

En quelques jours, un four ​a été monté. Autrement dit, un point de trafic de drogue très actif. Hall de l’immeuble, cage d’escalier, caves, terrain de jeu, parking alentour : les dealers ont pris possession des lieux. Ils arrivent à 11 h, 11 h 30 et restent jusqu’à 2 heures du matin ​ont constaté les habitants du 64. Ce sont des garçons, de 13 à 21 ans. Il y a aussi un groupe de jeunes filles​. […]

Ouest-France


Fdesouche sur les réseaux sociaux