Fdesouche

Entre 300 et 400 personnes  s’étaient donné rendez-vous ce samedi 8 mai à 10h30, devant la mairie de Rosselange (Moselle), pour apporter leur soutien à Rose-Marie et Xavier Phan-Dihn. En mars, ce couple qui aide les migrants et tous ceux qui sont dans la détresse sous l’égide du Secours populaire, avait reçu une lettre anonyme de menaces et d’insultes. Citoyens, élus, membres de syndicats, de partis politiques ou d’associations, sont venus pour dire non à la haine sous toutes ses formes.

 Xavier et son épouse avaient distribué des tracts dans les boîtes aux lettres pour appeler à la mobilisation lors de cet événement.

Le militant a souhaité lire des extraits de ce courrier devant le public rassemblé. Les morceaux choisis font directement allusion à leur travail aux côtés de personnes étrangères : « La prochaine fois que tu nous mets des tracts en faveur des migrants dans nos boîtes aux lettres, on vous fait la peau » a-t-il lu ou encore « Pourquoi est-ce vous n’aidez pas plutôt les étudiants français ? » D’autres propos à caractère injurieux ont été rapportés, évoquant également les origines étrangères du couple

Dans les rangs des personnes rassemblées, la lecture de ce texte fait froid dans le dos à Joëlle, venue de Montigny-lès-Metz : « J’ai trouvé ça absolument horrible. On vit une période difficile, mais repartir en arrière comme ça, parce que pour moi c’est des propos qu’on pouvait entendre sous le régime nazi, j’ose le dire clairement », s’émeut celle qui avoue avoir elle-même souffert de racisme dans sa jeunesse, en raison de ses origines pieds-noirs.  […]

Républicain Lorrain ; France Bleu


Fdesouche sur les réseaux sociaux