Fdesouche

Une peine de prison qui choque les défenseurs des réfugiés syriens. Ce 7 mai, le tribunal de Mytilène sur l’île de Lesbos en Grèce a condamné un homme à 52 ans derrière les barreaux pour être entré illégalement dans le pays.

Celui qui n’est connu que par ses initiales «KS» avait d’abord fui la Syrie puis la Turquie avec sa famille, dont trois jeunes enfants. Il était arrivé sur le territoire grec en mars 2020 d’après The Independant. KS avait déjà passé un moment en prison en Turquie car il n’avait pas voulu participer à une opération militaire en Libye organisée par Ankara. 

(…) Tentant malgré tout de rester en Grèce, KS a été arrêté et inculpé pour «entrée illégale» sur le territoire, ainsi que pour avoir «facilité les entrées illégales» et avoir causé le naufrage d’un bateau. Il risquait 93 ans de prison en tout, mais n’a finalement pas été condamné pour le dernier chef d’accusation.«Ils veulent montrer aux gens qu’il faut rester loin de la Grèce et criminalise les personnes qui fuient», regrette Johannes Körner, porte-parole de l’ONG You Can’t Evict Solidarity.

CNews


Fdesouche sur les réseaux sociaux