Fdesouche

Danielle Simonnet (LFI) apporte “tout son soutien” à la terroriste d’extrême-gauche Marina Petrella (Brigades Rouges), condamnée à vie en Italie pour avoir assassiné un commissaire de police

En lien :

Le frère du policier italien pour le meurtre duquel l’ex-membre des Brigades rouges Marina Petrella a été condamnée, a regretté lundi que l’on “ne pense jamais aux morts”, à la radio italienne.

Actuellement en “danger de mort” selon son médecin, Marina Petrella, 54 ans, “ne s’est jamais repentie ou excusée”, a souligné Aldo Vinci, frère du commissaire Sebastiano Vinci, assassiné en juin 1981 à Rome.

Condamnée en Italie à la réclusion criminelle à perpétuité en 1992, Marina Petrella “a fui en France où elle a pu mener une vie normale, tandis que mon frère était au cimetière, criblé de balles, seulement parce qu’il faisait son travail au service de l’Etat”, a ajouté Sebastiano Vinci sur la radio 24 Ore.

Nouvel Obs (Juillet 2008)



Fdesouche sur les réseaux sociaux