Fdesouche

Lyon : Jeremy, 19 ans, tabassé et laissé pour mort dans la rue pour une cigarette est désormais hémiplégique (MàJ : Nicolas A. condamné à 8ans de prison )

28/04/21

Ses agresseurs étaient jugés ce mardi. L’auteur des coups, déjà incarcéré, a été condamné pour violences volontaires ayant entraîné une incapacité totale de travail supérieure à 45 jours. L’homme de 27 ans a écopé de huit ans de prison ferme. Il lui est également interdit de porter une arme pendant cinq ans. Il peut faire appel de ces condamnations. L’agresseur a en outre été condamné à verser 2000€ à Jérémy, ses parents et son frère, en tant que parties civiles

Son complice, reconnu coupable de violences avec arme n’ayant pas entraîné d’incapacité de travail, a écopé de six mois de prison avec sursis, d’une mise à l’épreuve de cinq ans et d’une interdiction de porter une arme de même durée.
“Il est très diminué”

“Aujourd’hui, on est en présence d’un jeune homme qui est hémiplégique, qui marche difficilement avec une canne dans le meilleur des cas (…) qui a une atrophie visuelle importante, a expliqué Dominique Arcadio, avocat de Jérémy et de sa famille, au micro de BFM Lyon. Il est très diminué, on pense que sa capacité physique a été diminuée de 70%.”

BFM

27/04/21

30/01/20

La vie de Jeremy a basculé dans la nuit du 17 au 18 décembre 2019. L’étudiant de 21 ans a été victime d’une violente agression près de l’Hôtel de Ville de Lyon. Jeremy a dû subir une lourde opération consécutive à un traumatisme cérébral. Il sort à peine du coma et ses proches se mobilisent…

[…]

Jeremy est transporté à l’hôpital Edouard Herriot dans un état désespéré. Il souffre alors d’un important saignement dans la boîte crânienne. “Il était en état de mort cérébrale,” raconte son père contacté par téléphone. Finalement transporté à l’hôpital Neurologique Pierre-Wertheimer de Bron, les médecins décident de l’opérer. Une opération de la dernière chance est pratiquée pour tenter de lui sauver la vie. Une longue intervention que le jeune homme endure ce 18 décembre, plusieurs heures après son agression.

Ce n’est que quatre semaines après les faits, mi-janvier, que Jeremy commence péniblement à sortir du coma. Et il est très loin d’avoir récupéré toutes ses facultés cérébrales et motrices: “aujourd’hui il ouvre les yeux, il peut respirer seul, bouger un peu les membres,” explique son cousin Florian. Jeremy qui a subi une trachéotomie ne peut pas parler. “Les médecins effectuent différents tests mais il est très vite fatigué,” précise-t-il

[…]

Jeremy avant son agression était un étudiant de 21 ans. Il suivait un parcours brillant à l’Inseec, une école de commerce de Lyon. Il espérait intégrer HEC ou l’EM, poursuivre des études à l’étranger…
Son père le décrit comme un étudiant sportif, très entouré socialement, populaire et très épanoui. Le garçon équilibré et travailleur “enchaînait les stages”.

[…]

Une cagnotte en ligne pour aider Jeremy et ses parents

C’est aujourd’hui un parcours du combattant qui débute pour le jeune Lyonnais. La famille de Jeremy le sait, il n’en est encore qu’au début d’une très longue et pénible rééducation.
“On sait que ça va être très long, et on a décidé de faire quelque chose avec ses amis pour l’aider car il va avoir besoin de beaucoup de soins,” a confié son cousin Florian. Ils ont tout récemment lancé une cagnotte en ligne sur la plateforme Leetchi pour récolter de l’argent qui servira aux besoins du jeune homme. “Pour qu’il bénéficie des meilleurs soins possibles,” résume Florian.

Cette aide financière est aussi destinée à aider les parents de Jeremy qui devront l’accompagner durant plusieurs mois. Jeremy est aujourd’hui particulièrement entouré par ses proches. Il est toujours soigné à l’hôpital Neurologique. Ses parents, qui vivent en Isère, se rendent chaque jour à son chevet.

[…]

France 3

20/12/19


Roué de coups dans la rue dans la nuit de mardi à mercredi, cet étudiant en droit a vu son pronostic vital engagé. Deux jeunes hommes ont été interpellés.

Une information judiciaire a été ouverte afin de faire la lumière sur ces violences qui ont failli coûter la vie à Robinson.

Il voulait sortir avec des amis, décompresser entre deux partiels. Sa vie aurait pu s’arrêter là, sur le bitume, devant un bar de la festive rue Sainte-Catherine, dans le Ier arrondissement de Lyon (Rhône). Passé à tabac, laissé au bord de la mort sans raison apparente, à tout juste 19 ans.

Ce qui est sûr, c’est que tout part de cette envie de cigarette, vers 1 heure du matin.

(…) Le Parisien


19/12/2019

C’est une agression ultraviolente qui s’est déroulée dans la nuit de mardi à mercredi peu après 1h du matin dans le centre-ville de Lyon, à quelques pas de l’Hôtel de Ville.

Deux individus ont importuné un groupe composé d’une vingtaine d’étudiants en demandant des cigarettes et une rixe a alors éclaté sur la place du 1er arrondissement.

(…) Grièvement blessée, la victime, âgée de 21 ans, a été prise en charge par les secours. Il a été transporté à l’hôpital alors que son pronostic vital était engagé, notamment à cause d’une importante plaie à la tête. Ce jeudi matin, il était toujours dans un état “très sérieux”. Pour le moment, 45 jours d’ITT ont été donnés au jeune homme.

Prévenues, les forces de l’ordre ont réussi à rapidement retrouver les deux agresseurs. Âgés de 24 et 25 ans, ils ont été interpellés et placés en garde à vue. Déjà connus de la justice avec 3 et 7 faits antérieurs,

Lyon Mag


18/12/2019

Deux suspects ont été interpellés à Lyon dans la nuit de mardi à mercredi. Ils sont accusés d’avoir violemment roué de coups un jeune homme de 21 ans qui est entre la vie et la mort.

INFO ACTU17. Les secours et les policiers ont été alertés vers 1h15 dans la nuit de mardi à mercredi. Un jeune homme de 21 ans venait d’être violemment frappé et était inconscient, au niveau du quai Jean Moulin à Lyon (Ier).

(…) Dans le même temps, les forces de l’ordre ont interrogé les proches de la victimes. Ces derniers ont expliqué qu’ils avaient été importunés par deux hommes et que le ton était monté avec l’un d’entre eux, puis que des coups avaient été échangés.

C’est à ce moment là que leur ami s’est interposé, voulant mettre fin à ce début de bagarre. Il a alors été violemment roué de coups par les deux individus qui ont ensuite pris la fuite.

(…) Peu après, deux suspects ont été repérés et interpellés. Âgés de 24 et 25 ans, ils ont été placés en garde à vue. Ces derniers sont déjà bien connus des services de police.

(…) Actu17


Fdesouche sur les réseaux sociaux