Fdesouche

Pendant le Ramadan, de nombreux musulmans s’abstiennent de manger et de boire pendant la journée.

Selon l’enseignement islamique, les musulmans doivent s’abstenir “de tout ce qui entre dans le corps” entre le lever et le coucher du soleil.

Mais Qari Asim, un imam de Leeds, soutient qu’étant donné que le vaccin pénètre dans le muscle plutôt que dans la circulation sanguine et qu’il n’est pas nutritif, il ne constitue pas une rupture du jeûne.

“La majorité des érudits islamiques sont d’avis que la prise du vaccin pendant le Ramadan n’invalidera pas le jeûne”, indique à la BBC M. Asim, qui préside le Conseil consultatif national des mosquées et des imams.

Il dit que son message à la communauté musulmane était le suivant : “si vous êtes éligible pour le vaccin et que vous avez reçu votre invitation, vous devez vous demander : dois-je prendre le vaccin qui a prouvé son efficacité ou risquer d’attraper le Covid, qui peut vous rendre très malade, et vous allez potentiellement manquer tout le Ramadan et peut-être finir à l’hôpital ?

Certains sites de vaccination du NHS à Nottingham et Brighton prolongent leurs heures d’ouverture afin que les musulmans puissent venir après avoir rompu leur jeûne.

BBC


Fdesouche sur les réseaux sociaux