Fdesouche

Le chef de file des députés LREM, Christophe Castaner, a reproché dimanche 11 avril à la gauche de «se tromper d’adversaire» en ciblant, selon lui, Emmanuel Macron de préférence à la candidate RN Marine le Pen en vue de la présidentielle de 2022. Pour l’ancien ministre de l’Intérieur, Emmanuel Macron, «s’il était candidat», est le «meilleur rempart» face à Marine Le Pen.

«Qu’ils cessent de nous donner des leçons et surtout de jouer avec le feu, qu’ils cessent de vouloir casser le front républicain, qu’ils cessent de se tromper d’adversaire, et je le dis à toute la gauche», a lancé sur Radio J l’élu venu du PS, en affirmant que «toute la gauche considère toujours que son adversaire c’est Macron et pas Le Pen».

«Mon premier combat sera d’empêcher qu’elle soit en tête au 1er tour, et Emmanuel Macron, s’il était candidat, est le meilleur rempart à cela», a encore estimé Christophe Castaner, en citant un sondage Ifop-Fiducial pour le JDD et Sud-Radio dimanche, selon lequel le président Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont en tête des intentions de vote au premier tour, loin notamment devant les candidats potentiels des différents partis de gauche. «Aucun des candidats de gauche au second tour, si on en croit les sondages , n’est capable de battre Marine Le Pen. Emmanuel Macron, oui», a insisté l’ancien ministre de l’Intérieur.

Le Figaro


Fdesouche sur les réseaux sociaux