Fdesouche

« Même dans mes rêves les plus fous, je n’y croyais pas », s’est réjoui vendredi l’avocat de Reda Hame, le djihadiste français recruté en Syrie par le coordinateur présumé des attentats du 13-Novembre à Paris et Saint-Denis, Abdelhamid Abaaoud, à l’annonce du verdict de 14 ans de prison infligé en appel à son client.

Tout en soulignant que les faits reprochés à l’accusé « sont d’une extrême gravité », la cour, présidée par David Hill, a reconnu que les derniers rapports établis en détention en 2020 et 2021 ont constaté « une évolution positive » du comportement de l’accusé.

Le verdict est un coup sévère pour le parquet national antiterroriste (PNAT) qui estimait que Reda Hame était un « élément d’élite » de l’Etat islamique.

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux