Fdesouche
INSEE : Institut national de la statistique et des études économiques

INSEE

Entre les 1er janvier 2017 et 2018, la population s’est accrue de 317 000 personnes, et parmi elles, 44 % sont immigrées. Depuis 2006, la contribution annuelle des immigrés à la croissance démographique est en hausse. Cela s’explique notamment par une moindre croissance de la population non-immigrée.

Depuis 2006, le solde migratoire des immigrés augmente (+21%), porté notamment par celui des immigrés mineurs. Celui des NON-immigrés provient essentiellement des jeunes de 18 à 29 ans, notamment durant leurs études.

Le solde migratoire est mesuré indirectement, par différence entre l’évolution de la population entre deux recensements et le solde naturel de l’année déduit de l’état civil. Les évolutions peuvent refléter des fluctuations des entrées et des sorties, mais également l’aléa de sondage du recensement. Actuellement, le solde migratoire est connu jusqu’en 2017 étant donné que le dernier recensement disponible porte sur la population au 1er janvier 2018.

INSEE


Le rapport complet paru le 07 Avril 2021 :

ip1849



Fdesouche sur les réseaux sociaux