Fdesouche

07/04/2021


L’église est classée monument historique. La structure n’a pas été endommagée mais les dégâts sont importants. 

Sébastien Seguin est le maire d’Avesne-sur-Helpe, il raconte les dégâts à l’intérieur de l’édifice : “Il n’y a pas d’électricité et de cierge à cet endroit. Apparemment, il y aurait deux départs de feu. Tout le côté droit de l’autel de la Collégiale est parti en fumée, tout a brûlé. Quatre grands tableaux ont brûlé et toutes les chaises et l’autel qui se trouvent à cet endroit. C’est triste de voir ça”.


05/04/2021

Un incendie s’est déclaré lundi 5 avril dans la collégiale d’Avesnes-sur-Helpe (Nord) et y a provoqué d’importants dégâts sans endommager la structure du bâtiment, ont indiqué les pompiers et de la préfecture. La députée LREM Anne-Laure Cattelot pointe un acte volontaire en cette fin de week-end de Pâques. L’origine de l’incendie serait criminelle, des chaises ayant été empilées et incendiées.

Parti vers 18 heures, le feu était éteint à 19 heures et des reconnaissances étaient en cours dans la soirée pour identifier d’«éventuelles oeuvres à préserver», selon le service départemental d’incendie et de secours du Nord. Localisé dans la nef, le feu n’a pas d’après les pompiers endommagé la structure de la collégiale Saint-Nicolas, un bâtiment classé au titre des monuments historiques.

La procureure d’Avesnes-sur-Helpe, Cécile Gressier, a indiqué à l’AFP qu’une enquête était ouverte, confiée à la gendarmerie d’Avesnes «avec le soutien de la SR», et que la cause de l’incendie était «inconnue pour l’instant». «Pensées et solidarité émues pour les catholiques du Nord», a tweeté le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

Le préfet du Nord «tient à exprimer, alors que cet incendie intervient en pleine fête de Pâques, sa profonde préoccupation et son soutien à la communauté catholique dont il a fait part à l’archevêque de Cambrai Monseigneur Dollmann», a-t-il aussi fait savoir dans un communiqué.

Le Figaro


Fdesouche sur les réseaux sociaux