Fdesouche

Plusieurs incendies volontaires ont éclaté dans la nuit de ce jeudi 1er avril dans le quartier du Sanitas à Tours. Les pompiers et les agents de la BAC présents sur place ont ensuite été ciblés par des tirs de mortier. Un scénario qui s’était déjà produit la veille dans ce même quartier.

La tension monte dans le quartier du Sanitas à Tours. Après une première nuit marquée par un incendie de détritus et cinq tirs de mortier d’artifice dirigés contre des CRS ce mercredi 31 mars, le quartier a été une nouvelle le théâtre de violences similaires dans la soirée de ce jeudi 1er avril. 

La BAC et les pompiers visés par des tirs de mortier  

C’est à partir de 23h qu’une dizaine de pompiers ont été appelés pour de multiples incendies de poubelles, de pneus mais surtout de voitures dans trois secteurs différents du quartier, à seulement quelques minutes d’intervalles. Les soldats du feu ainsi que les agents de la Brigade anti-criminalité (BAC), venus en renfort, ont été les cibles de tirs de mortier provenant d’un groupe d’une dizaine de personnes encagoulées ayant pris la fuite. Aucun blessé n’est cependant à signaler. Des renforts des polices municipale et nationale ont par ailleurs été appelés par la suite pour sécuriser les lieux. 

France 3


Fdesouche sur les réseaux sociaux