Fdesouche

Des journalistes ont pu se rendre à Donna, au Texas (États-Unis), dans un centre d’accueil provisoire. Ce dernier est situé près de la frontière avec le Mexique. Il s’agit de la première visite de la presse dans ce lieu, autorisé par le nouveau président Joe Biden, rapporte Courrier International. Celui-ci abrite aujourd’hui plus de 4 000 personnes, dont 3 000 mineurs isolés qui « vivent, dorment et mangent entassés, épaules contre épaules », rapporte CNBC.

Des modules ont été installés pour regrouper les mineurs. Ces derniers devraient, au maximum, être par groupes de 32 personnes. « Les journalistes en ont compté parfois 500, et même 600 dans un seul module : un nombre plus de 15 fois supérieur à la limite autorisée », a assuré le présentateur de la chaîne d’information américaine. Tous devraient être accueillis au maximum pour 72 heures. Mais certains seraient sur place depuis plus de deux semaines.

[…]

Cette augmentation des flux migratoires peut notamment s’expliquer par l’arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche. Le nouveau président démocrate se montre moins hostile que son prédécesseur concernant l’immigration.

Ouest-France


En Lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux