Fdesouche
Grigny 2 : l’Etat se résout à racheter 1 320 appartements de cette immense copropriété paupérisée

Après vingt ans de soins intensifs au chevet de l’énorme copropriété de 5 000 logements de Grigny 2 (Essonne), 1 320 appartements vont être rachetés par l’Etat pour être transformés en HLM (400) ou démolis (920). « Après vingt ans d’interventions de l’Etat, ces immeubles ont accumulé trop de dettes, jusqu’à 11,8 millions d’euros d’impayés, et sont en faillite, admet Alain Bucquet, préfet délégué pour l’égalité des chances de l’Essonne. Mais l’Etat ne se désengage pas, au contraire, nous poursuivons. »

(…) Grigny 2 est, aujourd’hui, loin de son image publicitaire, lors de sa création, en 1972, par le même promoteur que le toujours chic Parly 2 situé sur la commune du Chesnay (Yvelines). Elle se voulait une ville dans la ville, avec son centre commercial, sa piscine, sa chapelle, ses courts de tennis et ses appartements de standing destinés aux classes moyennes, notamment les navigants et personnels de l’aéroport d’Orly, tout proche. Très vite, la paupérisation de la population, accélérée par les énormes charges d’une copropriété à la gestion compliquée par plusieurs niveaux de décisions, avec un syndicat principal coiffant vingt-sept syndicats secondaires, ont plongé l’ensemble immobilier dans les impayés et la faillite.

(…) L’Etat aura, en vingt ans, dépensé 75 millions d’euros, soit 15 000 euros par appartement.

www.lemonde.fr


Fdesouche sur les réseaux sociaux