Fdesouche

Un enfant latino-américain qui trouve la mort en tentant d’entrer clandestinement aux Etats-Unis. Ce scénario tragique, qui s’est produit à plusieurs reprises sous la présidence de Donald Trump, vient de survenir pour la première fois sous celle de Joe Biden.

Alors que les gardes-frontières américains font face à un afflux sans précédent de jeunes migrants venus du Sud, ils sont intervenus samedi dernier pour secourir trois personnes retrouvées inconscientes sur une île au milieu du Rio Grande, le fleuve marquant la frontière avec le Mexique.

Il s’agissait d’une femme guatémaltèque et de ses deux enfants de nationalité mexicaine, l’un âgé de trois ans, l’autre de neuf ans. Les gardes ont réussi à ranimer la mère et le bambin, ont-ils expliqué dans un communiqué.

[…]

Très peu de familles refoulées vers le Mexique

Des règles sanitaires édictées au début de la pandémie autorisent les Etats-Unis à refouler immédiatement tous les adultes isolés, ainsi que les familles. Mais les Etats-Unis ont de plus en plus de mal à renvoyer les familles vers le Mexique, notamment quand elles ont de jeunes enfants, âgés de moins de sept ans. Mercredi, seuls 300 membres de familles ont été refoulés sur les 6.000 personnes appréhendées, selon ce haut responsable.

Quant aux mineurs arrivés seuls, ils sont placés dans des locaux des gardes-frontières, normalement pour moins de 3 jours, avant d’être transférés vers des structures d’accueil plus adaptées, en attendant de localiser des membres de leur famille ou des tuteurs à qui les confier.

[…]

Accusé par les républicains d’avoir créé un « appel d’air » à la frontière, le président Joe Biden a relativisé jeudi la situation et défendu ses politiques.

Le Parisien


En Lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux