Fdesouche

Joël Kotek et Joël Tournemenne se sont penchés sur les représentations culturelles des jeunes bruxellois. Ces chercheurs avancent un double constat. Les jeunes seraient de plus en plus ouverts aux autres, sauf les jeunes croyants qui le seraient moins.

En effet, les jeunes musulmans de notre échantillon ont trois fois plus de préjugés judéophobes, homophobes, sexistes que les non-croyants.

Dans les représentations péjoratives de l’Autre, l’effet “religion” apparaît prépondérant. Notre sondage relève ainsi que les élèves musulmans sont à rebours de la tendance au libéralisme culturel et de la désemprise religieuse qui a gagné l’ensemble de la jeunesse belge.

Ils apparaissent nettement engagés dans un processus de réactivation du religieux. S’agissant des lycéens musulmans, 81 % de notre échantillon se déclarent pratiquants. L’islam apparaît aussi comme la première religion déclarée de nos lycéens francophones bruxellois.

[…]

Article abonnés La Libre


En Lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux