Fdesouche

Ancien conseiller de Gaston Defferre, avocat, haut fonctionnaire, Frédéric Thiriez, 68 ans a eu une vie bien remplie. Pas de qui l’empêcher à rêver à la présidence de la Fédération Française de Football.

Dans cette période complexe, quel rôle doit jouer le football, selon vous ?

On ne parle jamais de ça, mais le football a un rôle social, sociétal et éducatif à jouer. Jacques Chirac parlait en 1995 de fracture sociale, on ne l’a pas réglée mais aggravée. A celle-ci s’est ajoutée une fracture raciale puis religieuse, c’est grave aujourd’hui. Les problèmes de radicalisation dans le foot existent. (…) Sans ce travail de fond réalisé par les bénévoles, il y aurait encore plus de voitures brûlées dans tout le pays. Nos hommes politiques ne tiennent pas compte du rôle majeur du sport et du football qui assure la paix sociale. Le football est le ciment de la société et quand le ciment s’effrite, le bâtiment peut tomber. (…)

Je veux demander 500 millions d’euros au gouvernement pour l’avenir de notre jeunesse, avec la volonté de rénover nos infrastructures.

En cas de victoire aux élections, quelle sera votre position sur la mise en place d’un match entre l’Algérie et la France ?

Ce match doit se faire, le symbole serait très fort. (…) Les incidents de 2001 se sont déroulés dans un contexte particulier, juste après le 11 septembre. Je suis donc favorable à ce que, dans le cadre du rapprochement voulu par le président Macron entre nos (sic) deux pays, un tel match soit inscrit à l’ordre du jour

Le figaro


Fdesouche sur les réseaux sociaux