Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

10/03/21

Les deux adolescents soupçonnés du meurtre de la petite Alisha, 14 ans, ont été déférés devant un juge d’instruction à Pontoise (Val-d’Oise), ce mercredi. Ils sont poursuivis pour assassinat. La victime serait tombée dans un guet-apens.

“Les deux mineurs ont été déférés cet après-midi pour l’ouverture d’une information (judiciaire) pour des faits d’assassinat avec réquisition de mandat de dépôt”, a déclaré Eric Corbaux lors d’une conférence de presse. Lors de leur garde à vue, “ils n’ont pas fait part non plus d’un remords immédiat”, a-t-il poursuivi.

Le parquet “retient la prémétidation”, a précisé Eric Corbaux. Selon les premiers éléments, c’est le jeune homme de 15 ans qui a frappé la victime. L’adolescent aurait fait “une balayette” qui aurait fait chuter sa victime au sol. “Il lui aurait donné des coups de pied” et des coups de poings alors qu’elle était au sol, explique le magistrat. 

Selon lui, les deux mineurs “voulaient effacer les traces” de coups. C’est pour cette raison qu’ils ont décidé de la jeter dans la Seine, précise le procureur.

[…]

France Bleu


09/03/21

La piste avancée par la mère de l’adolescent mis en cause est celle d’un triangle amoureux qui aurait “mal géré la chose”. Le jeune garçon aurait eu une brève histoire avec l’adolescente de 14 ans qui a été tuée avant d’entamer une relation avec celle soupçonnée d’avoir participé au meurtre.

Si les enquêteurs préfèrent ne pas s’avancer si tôt sur un mobile, les camarades de classe des trois adolescents témoignent, eux, d’un conflit qui est monté petit à petit sur le réseau social Snapchat. Le couple mis en cause aurait même piraté le compte de leur victime et fait circuler des photos d’elle en sous-vêtements.

Une bagarre aurait alors éclaté au sein du lycée et un conseil de discipline devait justement se tenir ce mardi 9 mars, pour évoquer ce conflit. Dans la soirée de lundi, les trois adolescents se sont retrouvés sur les berges de Seine, à l’abri des regards, et le drame s’est produit. La victime a été violemment frappée puis poussée à l’eau, et son corps sans vie n’a été retrouvé immergé que quelques heures plus tard.

[…]

RTL




Une enquête pour assassinat ouverte, deux lycéens interpellés

Une enquête pour assassinat a été ouverte par le parquet de Pontoise, après la découverte du corps d’Alisha, une collégienne de 14 ans, morte noyée lundi soir à Argenteuil, dans le Val-d’Oise.

Des sources policières, confirmant une information d’Europe 1, indiquent ce mardi matin que deux suspects – un garçon et une fille en couple, âgés de 15 ans – ont été arrêtés. Ils fréquentaient tous les trois le même établissement privé de Cognac-Jay, à Argenteuil. Le duo est soupçonné d’avoir harcelé la jeune femme, puis de l’avoir frappée et poussée dans la Seine, avant de s’enfuir.

[…]

Le Parisien


Selon nos informations, les deux suspects, un garçon et sa petite amie de 15 ans, auraient frappé la victime en bord de Seine et l’auraient poussée dans le fleuve avant de prendre la fuite. Pris de remords, ces adolescents se sont ensuite confiés à la mère du jeune homme vers 16 heures. Face à ce récit, cette dernière se rend alors sur place et trouve “un gant avec une mèche de cheveux”, selon le parquet de Pontoise. Paniquée, elle court se réfugier chez sa voisine. “Je la vois dans un état… Je pense rapidement qu’il y a un petit souci parce qu’entre voisins on se connaît depuis 10 ans, donc on se connaît très bien. Je la fais rentrer, elle me dit : ‘Écoute, j’ai mon fils il me dit ça, ça, ça.’ Je lui dis qu’il faut appeler la police. Elle était en panique, elle m’a dit : ‘T’imagines, il est jeune’. Je lui ai dit que de toute façon, il fallait qu’il assume”, raconte la voisine au micro d’Europe 1.

[…]

Europe1


Une jeune fille de 14 ans a été retrouvée noyée dans la Seine ce lundi soir, vers 20h30. Deux adolescents de 15 ans ont été arrêtés quelques heures plus tard, dans la nuit de lundi à mardi, a appris BFMTV de source policière.

Ce garçon et sa petite amie ont été interpellés par la police vers 2h du matin à Argenteuil, au domicile d’un de leurs amis où ils s’étaient réfugiés. Un peu plus tôt, l’un des suspects avait avoué à sa mère avoir frappé la victime et jeté le corps dans le Seine, toujours selon une source policière. Il avait ensuite pris la fuite.

La mère de la victime affirme que sa fille était victime de harcèlement. Tous ces adolescents sont scolarisés au Lycée professionnel Cognacq-Jay à Argenteuil.

[…]

BFMTV


Fdesouche sur les réseaux sociaux