Fdesouche

« Mais comment peut-on faire ça ? Vous auriez dû le secourir, pas lui faire les poches ! C’est totalement détestable. Je n’arrive pas à comprendre un tel comportement », déclare le président de cette audience de comparution immédiate, Philippe Babo. Et c’est vrai que les faits sont particulièrement désagréables. Le 22 février, vers 18 h 30, la police municipale est appelée suite au malaise d’un homme qui se serait fait dépouiller en pleine rue. Trois personnes sont encore sur place et désignent un certain « Chacal », comme ayant pris dans la poche de la victime le téléphone portable. L’exploitation vidéo permettra à la fois d’identifier l’individu mais aussi de voir clairement que l’homme au sol convulse et que ce fameux « Chacal », s’approche de l’homme couché, lui fait les poches et prend le portable avant de partir. Il sera retrouvé et interpellé le 27 février.

Ce mercredi 3 mars, à la barre du tribunal de Mulhouse, le jeune homme qui est sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF), tente de s’excuser : « Je croyais qu’il était saoul. Je n’avais pas compris qu’il avait fait un malaise ». (…)

Le tribunal condamne Abdoul Diallo à six mois de prison ferme. Il est incarcéré.

L’Alsace


Fdesouche sur les réseaux sociaux