Fdesouche

L’actuelle conseillère communication de Jean Castex a activement participé à la campagne de promotion de l’Arabie saoudite en France, du temps où elle travaillait pour Havas, jusqu’à l’été 2020….

Selon des informations de Mediapart, l’actuelle conseillère communication du premier ministre Jean Castex, Mayada Boulos, a mené une opération de lobbying de l’Arabie saoudite lorsqu’elle travaillait au sein du pôle « influence » de l’agence Havas, de 2016 jusqu’à son recrutement à Matignon à l’été 2020.

Havas fait partie de ces entreprises françaises de communication et de lobbying ayant continué à travailler pour les autorités saoudiennes après l’assassinat du journaliste dissident Jamal Khashoggi, le 2 octobre 2018. La France, qui est l’un des principaux fournisseurs d’armes du royaume, est toujours restée en retrait dans la réponse diplomatique à ce crime d’État. ….

L’engagement aux côtés du régime saoudien a toujours été assumé chez Havas, l’agence au cœur du fiasco de la gestion de l’affaire Cahuzac aux multiples ramifications au sein de la Macronie. ….

Sur la place de Paris, cette position « pragmatique », permettant de continuer à empocher l’argent de Riyad,est loin d’être isolée. Elle est notamment partagée par le géant de la communication Publicis, qui a multiplié les contrats ces dernières années. Ce qui n’empêche pas sa première actionnaire, la philosophe Élisabeth Badinter, de dénoncer la pénétration de « l’islamisme politique » dans la société française à longueur d’interview

Multipliant les points de contact, l’Arabie saoudite a aussi fait appel ces dernières années à l’agence Image 7 d’Anne Méaux, ancienne conseillère de François Fillon pendant la présidentielle, ou, comme l’a révélé Le Monde, à la société Steele & Holt, un temps dirigée par Sylvain Fort avant son départ pour l’Élysée de 2017 à janvier 2019.

Suite sur Médiapart


Fdesouche sur les réseaux sociaux