Fdesouche

27/02/21

Ce vendredi vers 22h, un homme de 23 ans a mis fin à ses jours dans sa cellule à la maison d’arrêt de Valenciennes. Mis en examen pour homicide volontaire, il était l’un des deux suspects dans l’affaire des coups de couteau ayant entraîné la mort de Cyril Lévêque, le week-end dernier, résidence des Marronniers à Aulnoy.

Funeste découverte ce vendredi soir pour les surveillants de la prison de Valenciennes. Un jeune homme, placé en détention provisoire depuis lundi, s’est ôté la vie dans sa cellule. Il était incarcéré en maison d’arrêt de Valenciennes et séjournait dans le quartier des arrivants, laissés seuls dans leurs cellules, comme la plupart des nouveaux détenus, depuis l’épidémie de Covid-19. Les pompiers de Valenciennes sont intervenus sur les lieux vers 22h. Mais en vain. À leur arrivée, le détenu était en arrêt cardio-respiratoire.

Le jeune homme était l’un des deux suspects incarcérés dans la tragique affaire d’Aulnoy-lez-Valenciennes.

[…]

La Voix du Nord


21/02/21


L’émotion est toujours aussi vive après le décès de Cyril Lévèque, 26 ans, dans la nuit de vendredi à samedi, dans l’immeuble les Marronniers, rue Paul-Éluard, dans la ZAC d’Aulnoy-lez-Valenciennes. Samedi, vers 1 heure, les secours intervenus sur place n’ont rien pu faire pour sauver le père de famille qui venait de fêter l’anniversaire de sa fille de 8 ans. Victime de plusieurs coups de couteau, notamment à la poitrine, il n’a pas survécu à ses blessures. Selon nos informations, sa sœur, présente avec lui au moment des faits, aurait elle aussi été victime de coups

[…]

Samedi, en fin d’après-midi, un homme d’une vingtaine d’années se serait rendu de lui-même au commissariat de police de Valenciennes. Il aurait été placé en garde à vue et serait considéré par les enquêteurs comme le coauteur des faits. À l’heure où nous écrivons ces lignes, l’auteur principal serait toujours activement recherché par la police.

Une cagnotte Leetchi déjà relayée par les élus. De son côté, Laurent Depagne, maire d’Aulnoy, toujours convalescent, a posté un message de condoléances sur les réseaux sociaux, « c’est en mon nom personnel et au nom de la municipalité, que j’ai demandé aux adjoints au maire Rachida Bennar et Jean-Pierre Florent de se rendre auprès de la famille, complètement anéantie par ce drame inqualifiable ».

La Voix du Nord



Au pied de l’immeuble sis Paul-Éluard, la scène est insoutenable. De nombreux locataires y assistent depuis leur fenêtre, une main sur la bouche en signe d’effroi. Une mère, une sœur, toute une famille, encore en pyjamas pour la plupart, les yeux rougis par la peine et la fatigue, crient, pleurent, tandis que le corps de leur fils, de leur frère est hissé dans le fourgon mortuaire noir. Ils se réfugient ensuite dans une voiture, il fait froid ce samedi matin, et les policiers sont encore nombreux à défiler entre l’extérieur de l’immeuble et la scène de crime dans les parties communes. Les constatations ont duré toute la nuit. Le palier du troisième, où gisait le corps de Cyril Lévèque, est encore maculé de sang. Le gardien de l’immeuble géré par la Société immobilière grand Hainaut (SIGH) a été prié d’attendre dehors « l’autorisation pour pouvoir nettoyer…».

[…]

Selon nos informations, un différend a éclaté cette nuit entre des occupants du cinquième étage et Cyril ainsi que sa sœur, qui venaient de fêter un anniversaire avec des voisins de l’immeuble, au troisième. Après la réception, ils étaient remontés dans l’appartement de la sœur au quatrième et auraient mis de la musique. Peut-être un peu trop fort au goût de deux individus qui logeaient (ou squattaient ?) au-dessus. Ils sont descendus, l’un avec ce qui ressemblait à un couteau de cuisine, et durant l’explication, des coups ont été portés à l’encontre de Cyril Lévèque. Mortels, au final.

À l’arrivée des forces de l’ordre, les auteurs présumés de l’agression avaient quitté les lieux, le logement qu’ils occupaient au cinquième était vide. « Ils seront vite identifiés, prédisait le gardien de l’immeuble. Il y a des caméras sur les paliers et dans l’entrée ». 

La Voix du Nord


Les pompiers ont été appelés peu après 1h du matin, dans la nuit de vendredi à samedi pour un blessé dans un HLM des Marronniers dans le quartier dit de la « ZAC » à Aulnoy-lez-Valenciennes. Un jeune homme de 26 ans venait de recevoir plusieurs coups de couteau, notamment à la poitrine. À leur arrivée, il était en arrêt cardio-respiratoire. Les tentatives pour le réanimer sont restées vaines.

Selon nos informations, un différend aurait éclaté cette nuit entre des occupants du cinquième étage et ce jeune homme ainsi que sa sœur, qui venaient de fêter un anniversaire avec des voisins de l’immeuble. À l’arrivée des forces de l’ordre, les auteurs présumés de l’agression avaient quitté les lieux, le logement qu’ils occupaient au cinquième était vide.

Une enquête ouverte

Une enquête est ouverte pour déterminer les raisons de sa mort. Les premiers éléments tendent vers un différend de voisinage. 

La Voix du Nord / France3