Fdesouche

À peine a-t-il passé la porte qui le mène dans le box que le prévenu se crispe : « J’ai rien fait de mal », répète-t-il en boucle. L’homme, dont l’identité n’est pas certaine, est poursuivi pour des violences volontaires commises dans le tram de Strasbourg.

Jeudi à 9 h, le quinquagénaire prend place dans le tram en face d’une passagère et entame la discussion de manière peu aimable. La femme préfère se lever et s’éloigner. En réaction, l’importun à la coupe hirsute insulte sa victime : « Attrapez cette p…, cette blonde ! »

Alors que la voyageuse s’apprête à sortir place de l’Homme-de-Fer, le prévenu lui emboîte le pas, jouant des coudes, bousculant un homme, puis une femme, à qui il assène un coup de poing en plein visage. Affolée, sa première victime s’élance au pas de course hors de la rame, suivie par l’inconnu, qui est finalement intercepté par les militaires de la force Sentinelle. Ivre, le suspect tient des propos incohérents, certifiant que la première victime est son épouse et pensant se trouver à Bordeaux.

« Frapper une femme, c’est inadmissible »

Malgré les images vidéo du tram et de la place, Rachid Tensamani conteste tout comportement inapproprié.

(…)

L’Alsace

Merci à René