Fdesouche

D’ici 2025, le réseau social promet que 25% de ses cadres appartiendront aux minorités sous-représentées.

(…)

C’est une initiative qui vient du groupe Silicon Valley Leadership Group. L’objectif affiché est très clair : inciter les entreprises à accroître la diversité au sein de leurs équipes dans la région de San Francisco et plus globalement dans l’ensemble des États-Unis. Twitter n’est pas la seule entreprise à prendre cet engagement. McDonald’s a également annoncé que d’ici 2025, 35% de ses dirigeants seront issus des minorités sous-représentées. Le groupe de fast-food vise un taux de 45% de femmes parmi ses cadres.

Twitter a encore du pain sur la planche…

Si on regarde le cas de Twitter, aujourd’hui seulement 13% des cadres dirigeants sont issus des minorités, selon le dernier rapport de l’entreprise sur l’inclusion et la diversité. Si on regarde la part des femmes au niveau global on s’aperçoit que Twitter ne se débrouille pas si mal : 38,2% des cadres sont des femmes. Parmi les autres grands objectifs du réseau social : faire en sorte que 50% des équipes mondiales soient des femmes d’ici 2025. Ce même rapport de Twitter nous permet de découvrir que 41% des effectifs sont des personnes blanches, 28,5% sont des personnes asiatiques.

(…)

Siècle digital