Fdesouche

Les noms et prénoms de plusieurs policiers de la brigade anticriminalité (BAC) de Limoges (Haute-Vienne) ont été découverts dans des tags insultants, dans un immeuble du quartier de la Bastide. Un syndicat de police a demandé au ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin de déposer plainte.

Une découverte inquiétante qui dénote une fois de plus, une volonté de s’en prendre aux forces de l’ordre. Les policiers ont découvert des tags insultants dans le hall d’entrée d’un immeuble situé dans le quartier de la Bastide à Limoges, ce dimanche, rapporte France Bleu.

En plus des noms et prénoms des policiers, l’identité de l’une des épouses des fonctionnaires est aussi écrite. Il y a également des insultes racistes visant un policier de la BAC.

Le syndicat Alliance police nationale de la Nouvelle-Aquitaine a réagi à cette affaire. « Nous sommes dans une colère froide. C’est parce que ces policiers font de l’excellent travail que ces délinquants s’en prennent à eux », a souligné Eric Marrocq, secrétaire régional de l’organisation, à nos confrères.

(…) Actu 17