Fdesouche

Amazon a supprimé de son site web un livre écrit par le philosophe politique Ryan T. Anderson qui analysait la transidentité [transgenderism].

L’histoire : Anderson, chercheur principal à la fondation conservatrice Heritage, a annoncé sur Twitter cette semaine que la société avait retiré son livre intitulé : “When Harry Became Sally: Responding To The Transgender Moment” La visite des liens vers les versions papier et électronique du livre Kindle montre qu’ils ne sont plus actifs.

Pas d’avertissement ? Anderson a tweeté qu’Amazon ne l’a pas informé que le livre avait été supprimé de la plateforme ni ne lui avait donné d’explication sur la manœuvre. Il dit avoir découvert que le livre n’était plus disponible sur Amazon après qu’une personne qui voulait l’acheter l’a contacté parce que les liens étaient inactifs.

Le livre, entre autres choses, aborde le sujet de la dysphorie de genre et soutient qu’un changement de genre ne règle pas le problème. Il note que, selon les études, le traitement de la dysphorie de genre par l’hormonothérapie et les bloqueurs de puberté fait très peu de différence, même après que les personnes aient subi une opération de changement de sexe. Anderson affirme également qu’entre 80 et 95 % des enfants qui souffrent de dysphorie de genre s’en débarrassent à temps.

“Nous devons respecter la dignité des personnes qui s’identifient comme transgenres”, écrit Anderson dans le livre, “mais sans encourager les enfants à suivre des traitements de transition expérimentaux, et sans piétiner les besoins et les intérêts des autres”.

Sans surprise, le livre avait suscité des réactions positives de la part des conservateurs et des critiques de la part de certains progressistes. Le Washington Post a rapporté en 2017 que le livre d’Anderson était devenu un best-seller sur Amazon avant même sa sortie.

Amazon n’a pas encore fait de commentaires sur l’interdiction. Il n’est pas précisé si le livre a été signalé et retiré par erreur.

Pendant ce temps, Amazon vend l’autobiographie d’Hitler “Mein Kampf”, ainsi que de nombreux autres documents controversés.

Les critiques ont accusé Amazon de pratiquer la censure. Certains ont affirmé que les arguments d’Anderson dans le livre sont basés sur des faits et des recherches.

LaCorte News