Fdesouche

19/02/2021

69% des Français jugent que Frédérique Vidal a raison de demander au CNRS une enquête sur l’islamo-gauchisme à l’université


58% des Français pensent que l’islamo-gauchisme correspond à un courant de pensée répandu dans notre pays.

Source


Ce thème est depuis quelques mois au cœur des débats politiques. Selon un sondage exclusif Ifop-Fiducial pour CNEWS et Sud Radio dévoilé ce vendredi 19 février, 6 Français sur 10 estiment que l’islamo-gauchisme est un courant de pensée répandu en France.

(…) Ce mot est actuellement utilisé pour qualifier «des intellectuels, des personnalités ou des partis politiques situés à gauche ou à l’extrême gauche qui minimiseraient la menace représentée par l’islamisme radical en France, ou refuseraient de dénoncer cet islamisme radical, par souci de ne pas stigmatiser les musulmans, ici considérés comme une minorité opprimée», souligne l’institut de sondage, qui a réalisé les interviews par questionnaire auto-administré en ligne du 17 au 18 février.

(…) Dans ce sondage Ifop-Fiducial, il a ainsi également été demandé à chaque personne interrogée si, «personnellement, elle estimait que la ministre de l’Enseignement supérieur a raison de demander une enquête sur l’islamo-gauchisme à l’université». Et plus des deux tiers des Français (69%) ont répondu par l’affirmative à cette question.

CNews


18/02/2021


17/02/21


16/02/21

15/02/21

Sur le plateau de Jean-Pierre Elkabbach dimanche 14 février, la ministre de la recherche et de l’enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a fustigé, dans un flou le plus total et pendant 4 minutes 30 secondes, des chercheurs et chercheuses soupçonné·e·s d’islamogauchisme et a annoncé la commande au CNRS d’une enquête « sur l’ensemble des courants de recherche sur ces sujets dans l’université de manière à ce qu’on puisse distinguer de ce qui relève de la recherche académique de ce qui relève justement du militantisme et de l’opinion. »

Sound of science