Fdesouche

L’expansion de l’Internet façonne les mouvements de migration de manière profonde. Une étude dirigée par l’Université McGill dans plus de 150 pays établit un lien entre la pénétration de l’Internet et les intentions et les comportements de migration, donnant ainsi à penser que la connectivité numérique joue un rôle clé dans les décisions relatives à la migration et soutient activement le processus de migration.
Les pays comptant un pourcentage élevé d’utilisateurs d’Internet ont tendance à avoir plus de citoyens disposés à émigrer. Sur le plan individuel, le lien entre l’utilisation d’Internet et l’intention de migrer est plus fort chez les femmes et les gens ayant un faible niveau de scolarité. Selon l’équipe internationale de chercheurs de l’Université McGill, de l’Université d’Oxford, de l’Université de Calabre et de l’Université Bocconi, on obtient les mêmes résultats lorsqu’on compare les migrants économiques et les migrants politiques.

“La révolution numérique déclenchée par l’avènement de l’Internet a transformé nos sociétés, nos économies et nos modes de vie. La migration ne fait pas exception”, explique Luca Maria Pesando, coauteur de l’étude et professeur adjoint au Département de sociologie et au Centre de recherche sur la dynamique des populations de l’Université McGill.

Dans le cadre de l’étude publiée dans Population and Development Review, les chercheurs ont examiné l’utilisation d’Internet et les routes de migration à l’aide de données provenant de la Banque mondiale, de l’Union internationale des télécommunications, de l’indice mondial de paix, du Baromètre arabe et du sondage mondial Gallup, un sondage international mené auprès de citoyens de 160 pays.

Leurs conclusions mettent en évidence l’importance de l’Internet comme canal d’information pour les migrants qui quittent leur pays en quête d’une vie meilleure. Contrairement aux migrants politiques, qui peuvent être poussés, par exemple, par la soudaine escalade d’un conflit civil, les migrants économiques prennent des décisions plus susceptibles de profiter de l’accès à l’information que fournit l’Internet et d’être influencées par le désir de connaître un avenir plus prometteur dans le pays de destination.

Non seulement l’Internet nous donne accès à plus d’information, mais il nous permet aussi, grâce aux médias sociaux, de nous comparer facilement avec d’autres personnes vivant dans d’autres pays – souvent plus riches”, fait remarquer le Pr Pesando.

Suite sur Techno-science